News

Raquel Garrido et Alexis Corbière accusés d’employer une femme de ménage sans papiers

C’est une polémique dont la Nupes se serait bien passée, moins d’une semaine après les élections législatives. En couple, les deux députés de la France insoumise Raquel Garrido et Alexis Corbière emploieraient depuis un an une femme de ménage sans titre de séjour.

Comme le révèle Le Point, mercredi 22 juin, l’employée de maison âgée de 36 ans et d’origine algérienne a été interpellée au mois de mai à Paris, lors d’un contrôle de police. Arrivée dans l’Hexagone en 2008 grâce à un visa étudiant, elle a été amenée à justifier sa situation administrative mais n’est parvenue qu’à présenter son passeport algérien.

Selon les informations de nos confrères, la jeune femme auditionnée aurait confié son important rythme de travail auprès des forces de l’ordre, pointant du doigt des horaires de jour comme de nuit au domicile des deux députés à Bagnolet, mais aussi dans un logement parisien, où leurs trois enfants sont pris en charge pour suivre leur scolarité à Paris.

Une promesses de papiers en cas de victoire de Mélenchon

S’affirmant comme de fervents défenseurs des plus démunis, le couple de députés est également accablé par plusieurs échanges de messages téléphoniques récupérés sur le portable de leur prétendue femme de ménage. Les deux élus lui auraient notamment promis des “papiers en cas d’élection de Jean-Luc Mélenchon à la présidence de la République ou s’il devient Premier ministre”.

“Jusqu’au 19 (juin, date du second tour des législatives, ndlr), elle a besoin de moi et si ça me va pas, elle me renvoie dans mon pays”, écrit l’employée de maison à ses proches, dans des messages consultés par Le Point.Je te dis de rester, tu restes, si ça te va pas, y’en a plein dans ton cas qui veulent travailler, mais tu peux oublier tes papiers”, aurait aussi écrit Raquel Garrido. “Pardon madame. Mais c’est pas bien”, lui aurait alors répondu la jeune femme.

Autre échange relaté par nos confrères, Raquel Garrido aurait envoyé ce message à son employée lorsque celle-ci demandait à être payée : “On te met un toit sur la tête, on te fait travailler donc soit t’es reconnaissante, soit je prends quelqu’un d’autre maintenant stop”.

Corbière et Garrido démentent

Contactée par nos confrères, Raquel Garrido a répondu en démentant ces allégations. “Cela fait des années que nous n’avons pas d’aide ménagère. On a recruté de l’aide pendant les campagnes électorales. À chaque fois avec des personnes disposant de papiers, et bien sûr avec les déclarations Urssaf afférentes”, a-t-elle affirmé.

Dans un communiqué commun publié quelques heures après la parution de l’article ce mercredi 22 juin, Alexis Corbière et Raquel Garrido ont vivement contesté les faits qui leur sont reprochés, qualifiant l’article du Point de “mensonger” et annonçant qu’ils allaient lancer une action en justice.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l’actualité au quotidien

Reference-www.rtl.fr

About the author

Rishabh Rajvanshi

A casual guy with no definite plans for the day, he enjoys life to the fullest. A tech geek and coder, he also likes to hack apart hardware. He has a big passion for Linux, open source, gaming, and blogging. He believes that the world is an awesome place and we’re here to enjoy it! He’s currently the youngest member of the team. [email protected]

Add Comment

Click here to post a comment