News

Nouveau Premier ministre : qui est Elisabeth Borne, pressentie pour prendre la tête de Matignon ?

l’essentiel
L’actuelle ministre du Travail, Elisabeth Borne, est pressentie pour prendre la tête de Matignon en remplacement de Jean Castex.

Son profil “coche toutes les cases”, selon plusieurs observateurs politiques. Le nom d’Elisabeth Borne circule de plus en plus pour succéder à Jean Castex comme Premier ministre à Matignon. Mais quel est le parcours de cette haute fonctionnaire, ancienne directrice du cabinet de Ségolène Royal de 2014 à 2015 ? La Dépêche fait le point.

A lire aussi :
Nouveau gouvernement : qui est le Premier ministre choisi par Emmanuel Macron ? La liste des candidats qui circule

Passée par l’Ecole polytechnique

Née le 18 avril 1961 à Paris, elle est la fille de Joseph Borne, juif d’origine russe et résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, et de Marguerite Lecesne, pharmacienne dans le Calvados. Ancienne élève de l’Ecole polytechnique (promotion 1981), Elisabeth Borne est aussi une ingénieure diplômée de l’Ecole nationale des ponts et chaussées en 1986.

Directrice du cabinet de Ségolène Royal

Au début des années 1990, Elisabeth Borne devient conseillère au ministère de l’Éducation nationale auprès de Lionel Jospin puis de Jack Lang. Douze ans plus tard, en 2002, elle devient directrice de la stratégie de la SNCF, avant d’obtenir le poste de directrice des concessions d’Eiffage en 2007. Elle est aussi directrice générale de l’urbanisme à la mairie de Paris, de 2008 à 2013.

Élisabeth Borne fait son entrée en politique au moment de sa nomination au poste de préfète de la région Poitou-Charentes et préfète de la Vienne, en février 2013, devenant par là même la première femme à obtenir un tel rôle. De 2014 à 2015, elle intègre la direction du cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Ecologie.

Réforme de la SNCF

Élisabeth Borne intègre le premier gouvernement Édouard Philippe en mai 2017, en prenant la tête du ministère chargé des Transports auprès du ministre d’Etat Nicolas Hulot. Elle est reconduite dans ses fonctions un mois plus tard, le 21 juin 2017, dans le second gouvernement Philippe.

En 2018, elle mène de front la réforme de la SCNF consistant à ouvrir l’entreprise ferroviaire à la concurrence. Malgré des grèves aux durées inédites, la ministre fait tout de même voter cette réforme à une large majorité. Elle s’attire alors la fureur d’une partie importante du monde cheminot et de la gauche radicale.

Ministre de la Transition écologique

Au lendemain de la démission de François de Rugy le 16 juillet 2019, Élisabeth Borne est nommée ministre de la Transition écologique et solidaire. Elle passe, comme la décrit L’Opinion à l’époque, pour une “ministre qui maîtrise ses dossiers et sait les mener à terme”, malgré “son manque de poids politique.”

Tout au long de son mandat, la haute fonctionnaire alerte sur “l’urgence climatique et écologique” à venir. En 2020, elle se dit favorable, “à titre personnel”, à la mise en place d’un référendum sur les mesures proposées par la Convention citoyenne pour le climat. Malgré cela, plusieurs médias estiment qu’au moment de son départ du ministère, Elisabeth Borne n’a pas réussi “à mettre la protection de l’environnement au cœur des décisions du gouvernement.”

Gouvernement Castex

En juillet 2020, elle est nommée ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion dans le gouvernement Castex. Succédant à Muriel Pénicaud, elle reprend en main le dossier épineux de la réforme des retraites, qu’elle repousse finalement au 1er janvier 2021, estimant que la priorité devait être accordée à l’emploi des jeunes.

Avec la pandémie de Covid-19, elle instaure le port du masque obligatoire dans les entreprises à partir du 1er septembre 2020. Elle intègre, dans le courant de la même année, le parti de centre gauche Territoires de progrès, fondé par les ministres Jean-Yves Le Drian et Olivier Dussopt.

Reference-www.ladepeche.fr

About the author

Rishabh Rajvanshi

A casual guy with no definite plans for the day, he enjoys life to the fullest. A tech geek and coder, he also likes to hack apart hardware. He has a big passion for Linux, open source, gaming, and blogging. He believes that the world is an awesome place and we’re here to enjoy it! He’s currently the youngest member of the team. [email protected]

Add Comment

Click here to post a comment