News

La première pole du week-end pour Mortara à Berlin

Deux semaines après le prestige des rues de Monaco, la Formule E enchaîne avec une double manche à Berlin, sur le désormais très habituel tracé de l’aéroport de Tempelhof. Ce samedi, cette piste est empruntée dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, puis ce sera le contraire dimanche. À noter que ce sont Oliver Rowland et André Lotterer qui ont été les plus rapides lors des deux séances d’essais libres matinales, alors que la météo est clémente sur la capitale allemande.

Groupe A 

Dans le premier groupe, Pascal Wehrlein a fixé la référence en 1’06″532, devançant d’un peu plus de deux dixièmes Stoffel Vandoorne. Edoardo Mortara et Sérgio Sette Câmara se sont également qualifiés pour la phase à élimination directe. 

Éliminés : Evans, Dennis, Di Grassi, Turvey, Günther, Cassidy, Ticktum.

Groupe B

Dans le deuxième groupe de 11 pilotes, Sam Bird et André Lotterer ont été particulièrement offensifs, flirtant dangereusement avec les murs. C’est toutefois António Félix da Costa qui a signé le chrono le plus rapide en 1’06″739, 28 millièmes devant Lotterer. Jean-Éric Vergne s’est qualifié, laissant notamment sur le carreau Nyck de Vries ou encore Robin Frijns, alors que le chrono de Sébastien Buemi a été annulé. Une décision qui a entraîné le repêchage d’Alexander Sims. 

Éliminés : De Vries, Rowland, Bird, Giovinazzi, Frijns, Askew, Buemi.

Phase finale 

Le premier quart de finale a opposé Sims à Wehrlein. Repêché de justesse dans le Groupe B, le pilote Mahindra n’a pas laissé passer sa chance et a éliminé le pilote Porsche pour 218 millièmes de seconde. Le deuxième duel a mis aux prises deux gros bras du championnat, Vergne face à Vandoorne. Le Français a frappé fort avec une avance supérieure à quatre dixièmes sur la ligne de chronométrage. De l’autre côté du tableau, Mortara s’est retrouvé face à Lotterer, qui n’a pas concrétisé son rythme en se faisant sortir pour huit millièmes de seconde ! Le dernier quart de finale, entre Sette Câmara et Félix da Costa, a souri assez logiquement au Portugais. 

Jean-Éric Vergne a été éliminé avec de gros regrets en demi-finale.

Les DS Techeetah avaient donc l’avantage du nombre en demi-finales, mais ça n’a pas suffi. Face à Vergne, Sims a une nouvelle fois fait parler la poudre puis Vergne s’est repris, les deux pilotes signant au millième de seconde près le même chrono ! Premier en piste, c’est Sims qui s’est qualifié pour la finale, tandis que Vergne a ruminé sa déception pendant de longues minutes une fois de retour au stand. L’autre affrontement a également été serré mais a tourné à l’avantage de Mortara, qui a lui aussi éliminé la DS de Félix da Costa. 

On a donc eu droit à une finale pour la pole position plutôt inattendue entre Sims et Mortara. Le pilote Venturi s’est fait légèrement piégé par une petite glisse en début de tour, tandis que son adversaire chez Mahindra a creusé l’écart après deux secteurs. Mais l’effort de Mortara dans le dernier secteur a fait la différence, offrant au Suisse la pole position pour 137 millièmes. 

Le départ de la première course du week-end sera donné à 15 heures.

Germany E-Prix de Berlin I – Grille de départ

Reference-fr.motorsport.com

About the author

Rishabh Rajvanshi

A casual guy with no definite plans for the day, he enjoys life to the fullest. A tech geek and coder, he also likes to hack apart hardware. He has a big passion for Linux, open source, gaming, and blogging. He believes that the world is an awesome place and we’re here to enjoy it! He’s currently the youngest member of the team. [email protected]

Add Comment

Click here to post a comment