News

Eurovision : ce célèbre ministre qui ne rate jamais une édition ! – Gala

La finale de l’Eurovision aura lieu ce samedi 14 mai. Le programme compte parmi ses plus grands fans une figure du gouvernement d’Emmanuel Macron. Ce dernier s’est confié sur sa passion pour le concours et sur les enjeux qu’il représente auprès de nos confrères de L’Express.

Les pays de l’Europe s’apprêtent à s’affronter à coups de gammes et de paillettes dès ce mardi 10 mai, au concours de l’Eurovision. Et s’il y a bien un politique qui ne manquera pas l’événement, c’est Clément Beaune. Dans une interview publiée par L’Express ce vendredi 13 mai, le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes a évoqué son attachement à cette célèbre compétition de chant, dont il n’a raté aucune édition. “Je suis en train d’organiser une soirée dans un bar avec des amis et des militants de la circonscription dans laquelle je suis candidat. Pour moi, l’Eurovision, c’est de la politique au sens large et noble du terme : réunir les gens autour d’un moment festif, européen, mais pas techno ni ennuyeux”, a-t-il expliqué.

Fidèle de l’Eurovision, l’ancien conseiller budgétaire de Jean-Marc Ayrault avait été particulièrement marqué par la prestation de Dana International il y a de ça 24 ans : “J’ai un souvenir très personnel de 1998, l’année de mon bac français… Il y avait une chanteuse trans’ israélienne, Dana International, pour moi, jeune garçon, c’était un symbole important.” Pour celui qui a fait son coming-out dans une interview avec le magazine Têtu en 2020, c’est en cela que réside la force de ce concours : “Des gens de tous pays, choisissent de faire gagner une chanteuse trans’ ! Ça donnait le signal qu’il pouvait y avoir de grands messages de tolérance, qu’il n’y avait pas encore au sein de l’Union européenne.”

S’il a admis que l’Eurovision avait quelque chose de “kitsch” et de “délibérément excessif”, Clément Beaune a rappelé la force fédératrice du concours au-delà des frontières européennes. “C’est un concours qui existe depuis plus longtemps que la communauté économique européenne et qui est parvenu à durer jusqu’à aujourd’hui. Il y a des centaines de millions de téléspectateurs, ça n’a pas d’équivalent en termes d’esprit et de rassemblement européens, si l’on met de côté le football bien sûr.”

>> PHOTOS – Céline Dion, Patrick Fiori, Hugues Aufray… défilé de stars à l’Eurovision

Alvan et Ahez à l’Eurovision : la France chantera en breton

Cette année, la France sera représentée par les bretons Alvan et Ahez, qui ont remporté l’Eurovision France avec leur titre Fulenn, le 5 mars dernier sur France 2, devant un jury composé de Jenifer, Nicoletta, Joyce Jonathan, André Manoukian et Élodie Gossuin. Le titre qui leur a permis cette victoire, Fulenn, mêle modernisme et hommage à la culture bretonne. Cela signifie donc que la France chantera en Breton lors du concours qui aura lieu en Italie.

Le groupe est composé de quatre membres : Alvan, un Rennais de 29 ans, spécialisé dans la musique électro, et les trois chanteuses traditionnelles bretonnes, Marine, Sterenn D et Sterenn L, qui formaient le groupe déjà existant Ahez et qui se sont associées au jeune homme pour créer ce mélange de styles surprenant. C’est donc ensemble qu’ils ont composé ce titre inspiré d’une légende bretonne, celle d’une jeune femme qui passait ses nuits à danser dans la forêt sans se soucier du regard des autres. Clément Beaune est sans aucun doute déjà fan.

Crédits photos : CYRIL MOREAU / BESTIMAGE

Reference-www.gala.fr

About the author

Rishabh Rajvanshi

A casual guy with no definite plans for the day, he enjoys life to the fullest. A tech geek and coder, he also likes to hack apart hardware. He has a big passion for Linux, open source, gaming, and blogging. He believes that the world is an awesome place and we’re here to enjoy it! He’s currently the youngest member of the team. [email protected]

Add Comment

Click here to post a comment