News

États-Unis : une fusillade fait au moins 10 morts à Buffalo, la piste “raciale” envisagée par le FBI

Publié le :

Au moins dix personnes ont été tuées par balles, samedi, à l’intérieur d’un magasin d’alimentation de Buffalo, dans l’État de New York, par un homme blanc armé d’un fusil. Le FBI enquête sur une possible “motivation raciale”.

Un homme armé a ouvert le feu, samedi 14 mai, à l’intérieur d’un supermarché Tops de Buffalo, dans l’État de New York (nord-est des États-Unis), tuant au moins dix personnes, avant de se rendre à la police.

“Trois autres personnes ont été blessées, dont deux très gravement”, a précisé le quotidien local The Buffalo News, citant un responsable de la police sur les lieux du drame et une autre source proche de la police.

Le suspect, un homme blanc âgé de 18 ans, était armé d’un fusil d’assaut et semble avoir agi seul, selon la police de Buffalo. Elle a annoncé sur Twitter que le “tireur est déjà en détention”.


Une source policière a indiqué au journal The Buffalo News que le tireur avait une caméra et portait un gilet pare-balles avec un “casque de qualité militaire”. La police est en train de vérifier si le tireur a diffusé l’attaque en direct, comme indiqué par certains sur les réseaux sociaux.

Une possible “motivation raciale”

Les autorités ont annoncé qu’elles considéraient la fusillade comme un crime de haine et un acte “d’extrémisme violent à motivation raciale”.

Le suspect s’est rendu à Buffalo depuis un autre comté de l’État de New York pour s’attaquer à un supermarché situé dans un quartier majoritairement peuplé d’afro-américains, ont ajouté les autorités. Onze des treize personnes touchées par des tirs étaient noires, deux autres étaient blanches, ont déclaré des sources autorisées.

L’enquête sur la fusillade étudie donc une possible “motivation raciale”, a annoncé le FBI. “Nous enquêtons sur cet incident comme étant à la fois un crime haineux et un cas d’extrémisme violent à motivation raciale”, a déclaré Stephen Belongia, agent spécial en charge du bureau de Buffalo du FBI, lors d’une conférence de presse.

Des messages de soutien

La fusillade a suscité un vif émoi dans la ville et au-delà. 

“C’est un jour de grande douleur pour notre communauté”, a déclaré le maire de Buffalo, Bryon Brown. “Beaucoup d’entre nous sont souvent allés dans ce supermarché. Nous ne pouvons pas laisser cette personne pleine de haine diviser notre communauté ou notre pays.”

“Je souffre pour les victimes et leurs familles. J’ai mal pour Buffalo. J’ai mal pour la communauté soudée de l’East Side. Le racisme n’a pas sa place dans notre État ou notre pays”, a tweeté le sénateur de New York Chuck Schumer, qui veut apporter son aide à la ville. “Nous sommes avec les habitants de Buffalo.”


Avec AFP et Reuters



Reference-www.france24.com

About the author

Rishabh Rajvanshi

A casual guy with no definite plans for the day, he enjoys life to the fullest. A tech geek and coder, he also likes to hack apart hardware. He has a big passion for Linux, open source, gaming, and blogging. He believes that the world is an awesome place and we’re here to enjoy it! He’s currently the youngest member of the team. [email protected]

Add Comment

Click here to post a comment