News

Autre désolation à Toronto, le Lightning au 2e tour

SOMMAIRE

Le destin des Maple Leafs de Toronto demeure inchangé. Le Lightning de Tampa Bay a éliminé la formation canadienne lors du septième et dernier match de la série de premier tour.

Les doubles champions en titre de la Coupe Stanley l’ont emporté 2-1 samedi. Ils n’ont pas perdu une série depuis qu’ils ont subi un balayage aux mains des Blue Jackets de Columbus, en 2019.

Pour les Maple Leafs, il s’agit d’un autre échec difficile à avaler. L’équipe a été évincée des séries dès le premier tour pour une sixième année consécutive. Les Torontois n’ont pas remporté une série et n’ont pas gagné un septième match depuis 2004.

Le Lightning a ouvert la marque en fin de première période, seulement 1 minute après avoir perdu les services de Brayden Point, qui s’est tordu de douleur quand sa jambe droite a semblé faire un faux mouvement. Il s’est relevé par lui-même mais a retraité au vestiaire en mettant du poids sur une seule jambe.

Le Lightning a répondu de la meilleure façon qui soit en marquant le premier but. Jack Campbell a repoussé le tir de Ross Colton de la jambière mais Nick Paul, qui a été acquis à la date limite des échanges, a récupéré le retour pour obtenir son premier but en carrière en séries.

Point était de retour pour le début de la deuxième période. Il a effectué une présence sur la glace mais est revenu péniblement et n’a pu poursuivre sa soirée de travail. Il est tout de même resté au banc le reste du match.

« Tout ce qui caractérise notre groupe, c’est que chacun veut être dans la bataille, a déclaré Victor Hedman, défenseur de Tampa Bay, en parlant de son coéquipier Point. Peu importe le nombre de présences sur la patinoire que vous obtenez ou si vous ne jouez pas du tout. Sa présence sur le banc… a été une grande source de motivation. Cela fait beaucoup de bien. Nous sommes un groupe très soudé, nous avons vécu beaucoup de choses ensemble et c’est un sentiment formidable. »

John Tavares croyait avoir égalé la marque lorsqu’il a déjoué Andrei Vasilevsky, mais le but a été renversé puisque Justin Holl a été pénalisé au même moment pour obstruction.

Les Leafs se sont repris à 6 min 35 de la fin de la deuxième période quand Morgan Rielly a nivelé les chances 1-1, pour de vrai cette fois, avec l’aide d’Auston Matthews et Mitch Marner.

Trois minutes plus tard cependant, le Lightning reprenait les devants grâce au deuxième but de Nick Paul, qui s’est moqué de la défense et surtout du laxisme de TJ Brodie.

« Il y a des joueurs comme Paulie qui n’étaient pas là ces deux dernières années, a ajouté Stamkos. C’est la motivation. Donnons à ces gars une chance de remporter une Coupe. Une fois que vous enfilez l’uniforme des Bolts… Je veux dire, nous savons ce que nous avons accompli ces deux dernières années, mais c’est vraiment une nouvelle année. Ce sera plus difficile que jamais, comme nous l’avons vu avec cette série. C’était un bon début ici. »

« J’ai joué avec mon cœur, a déclaré Paul. J’ai eu des occasions. Ce soir, elles sont tombées dedans. Mais ce sont les jeux qui se sont déroulés autour. Tout le monde a apporté son jeu, tout le monde était prêt, tout le monde était confiant. Nous savions que nous devions gagner ce match. Et nous nous sommes réunis et nous l’avons fait. »

Les Leafs ont dominé 17-6 au chapitre des tirs au but au troisième tiers et ont eu plusieurs occasions de créer l’égalité, en vain. Vasilevskiy a fait du bon travail pendant la rencontre avec 30 arrêts, mais le Russe s’est surtout signalé au cours de cette période.

Ses joueurs ont aussi fait du bon travail devant lui. La formation de Tampa Bay a notamment écoulé une pénalité dans la première moitié de l’engagement et elle a fermé la porte lorsque les Leafs ont bourdonné après avoir retiré leur gardien.

Le Lightning résiste; la séquence s’étire à 18 ans

Également vaincus 4-3 en prolongation jeudi par le Lightning, les Leafs ont ainsi raté une 10e occasion consécutive d’éliminer un adversaire. Cela s’ajoute aux trois de l’an dernier, alors que les Torontois ont échappé une avance de 3-1 contre le Canadien au premier tour.

Les Leafs, qui n’ont pas gravé leur nom sur la coupe Stanley en 55 ans, n’ont pas remporté de série depuis 2004. Cette série d’insuccès en éliminatoires a été marquée de plusieurs effondrements, notamment un match no 7 échappé en 2013 contre les Bruins alors qu’ils menaient 4-1 avec 11 minutes à jouer en temps réglementaire.

Bon joueur, Stamkos a tout de même rendu hommage à ses rivaux après la rencontre.

« C’est une grande équipe de hockey, a déclaré Stamkos. Ils ont tous les atouts en main. C’est juste que ce n’est pas facile. Nous avons eu quelques échecs dans le passé et vous passez à autre chose et vous devez juste franchir cette bosse. C’est ça le problème. Parfois, ça devient mental. Ce n’est certainement pas parce qu’ils ne le méritent pas. Ils le méritent. C’était l’une des séries les plus difficiles que nous ayons probablement jouées. Ils ont tout. C’est juste que nous avons aussi cru en nous-mêmes. »

Le Lightning tente quant à lui de devenir la première équipe à soulever la coupe Stanley trois années de suite depuis les Islanders de New York entre 1980 et 1983.

Paul saute un retour pour ouvrir la marque

Tavares crée l’égalité… oh non! Pénalité Leafs!

Rielly trouve l’ouverture, le Scotiabank Arena tremble!

Paul se moque de Brodie et renvoie Tampa en avant

« Il y a plusieurs raisons d’être dévastés et frustrés »

« Les mots me manquent. C’est très décevant »

 



Reference-www.rds.ca

About the author

Rishabh Rajvanshi

A casual guy with no definite plans for the day, he enjoys life to the fullest. A tech geek and coder, he also likes to hack apart hardware. He has a big passion for Linux, open source, gaming, and blogging. He believes that the world is an awesome place and we’re here to enjoy it! He’s currently the youngest member of the team. [email protected]

Add Comment

Click here to post a comment